La vie n'est pas un long fleuve tranquille

La marseillaise dans toute sa splendeur

Si je racontais mon parcours on dirait OH PEUCHEURE, mais même si la vie est parfois difficile et qu'elle n'a pas été tendre avec moi j'ai avancé et c'est bien là le principal.Je suis Marseillaise d'origine, j'ai bientôt 43 ans, un caractère bien trempé et une fougue légendaire.

J'ai traversé de grosses épreuves comme beaucoup me direz-vous, mais il n'est pas si aisé de surmonter ces moments.

J'ai de la chance, je suis bien entourée, en comité restreint mais bienveillant et présent.

J'ai repris il y a 4 ans mes études profitant d'un arrêt de travail long, très long pour raison de santé. Je suis donc passée d'un BEP à un Master et je serai professeur des écoles à la rentrée prochaine. Quel bonheur !

Alors tout cela pour vous dire : Même si parfois on se sent au fond du gouffre, qu'on ne croit plus en la vie, perséverez ! Je vous promets cela vaut la peine !

Ce blog comportera plusieurs rubriques, mes loisirs, mes voyages, balades, recettes de cuisine etc...

Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à laisser des commentaires, je prendrai plaisir à vous répondre.

Allez ma petite expression préférée :)

 

ob_96af1e_ohlabellebleue-expressions-marseillais

 

Posté par Calanque à 15:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


12 juin 2018

Mon attrape rêve

Cela faisait quelque temps que j'avais envie d'un attrape rêve. Je trouve cela très joli. J'ai failli en acheter un il y a peu mais le prix m'en a dissuadé et j'ai bien fait car j'ai en reçu un magnifque et surtout réalisé par une amie très chère. Elle l'a confectionné avec ma couleur préférée, elle est très douée de ses mains, tout ce qu'elle fait est sublime. Vous jugerez par vous même je vous mets la photo.

Je profite de ce post pour vous faire découvrir l'histoire des ces attrapes rêves : 

DSC_0490

Le capteur de rêves, ou « dreamcatcher », est composé d’un cerceau, principalement en saule, d’un réseau de fils de la forme d’une toile d’araignée comportant un trou au centre et de nombreuses décorations, comme des plumes ou des perles. Utilisé pour contrôler son sommeil, l’objet filtrerait les cauchemars envoyés par les esprits et conserverait les rêves.

Deux légendes reviennent souvent au sujet des dreamcatchers. La première conte l’histoire d’un Amérindien qui partit à la chasse pour aller chercher le repas pour ses frères et soeurs. A la recherche d’un orignal, il traversa rivières et fleuves sans rien apercevoir à chasser. Il décida alors de partir vers une montagne. En chemin, il aperçut une grotte immense et y entra plein d’espoir. Dans la grotte, il sentit un esprit malveillant ; c’est alors qu’une bête horrible surgit. L’homme sursauta et s’enfuit terrorisé.

Le soir même, il n’arriva pas à trouver le sommeil. Dès qu’il s’endormait, il voyait la bête prête à le dévorer. Nuit après nuit, l’homme ne pouvait plus dormir paisiblement. Une nuit, l’homme se leva après un cauchemar et partit vers la forêt. Exténué, il s’endormit sur un sol couvert de branchages. A son réveil, l’homme était impressionné ; il n’avait fait aucun cauchemar. Il aperçut alors une toile d’araignée où perlait la rosée du matin.
Il recommença alors chaque jour et raconta cette histoire à son peuple, qui adopta la même technique.

 La seconde légende est bien plus spirituelle. Un jour, un vieux chef lakota, une tribu amérindienne, eut une vision au sommet d’une montagne. Sous la forme d’une araignée, l’esprit farceur et sage d’Iktomi lui apparut. Tout en lui parlant des cycles de la vie, l’araignée tissa sa toile dans le cerceau en saule du chef décoré avec des poils de chevaux, des plumes et des perles. A propos des cycles de la vie, Iktomi expliqua que des forces opposées étaient toujours présentes.

Selon lui, les forces positives pousseront toujours l’Homme vers la bonne direction, contrairement aux forces négatives qui le feront souffrir. Ces forces influencent l’homme dans sa relation d’harmonie avec la nature. Une fois son discours terminé, l’araignée donna le cercle, le premier capteur de rêves, au chef lakota. Selon l’esprit, la toile filtrerait les bonnes idées permettant ainsi aux gens de les exploiter. Ainsi, selon la légende, le dreamcatcher contiendrait la destinée du futur de son détenteur.

 

Posté par Calanque à 18:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 juin 2018

Entre fôret et calanque

Je vous fait partager mon lieu de vie. Un mélange de fôret avec d'ailleurs quelques sangliers et les calanques !

Petit chemin forestier

DSC_0473

entre ciel et montagne

DSC_0303

Calanque de Morgiou

Posté par Calanque à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]